Combien coûte la pose de volets ?

La pose de volets est un moyen d’optimiser un peu plus le confort thermique et acoustique de votre habitation. L’opération peut également être effectuée après avoir constaté l’état défectueux de vos volets actuels. Quelle que soit la raison, vous devez connaître le budget à prévoir pour la pose de volets. Ce guide vous indique le coût d’achat et d’installation de volets, ainsi que les aides disponibles.

Quel est le budget de pose des volets ?

Pour savoir combien payer pour la pose de volets, il faut en premier déterminer le prix du matériel à installer. Les volets se déclinent en plusieurs modèles, commercialisés selon des tarifs différents. Les volets roulants électriques par exemple, ne sont pas vendus aux mêmes prix que les volets battants. Le coût d’un volet peut donc varier de 100 à 1 000 euros en fonction du matériau et du mode de fonctionnement. Les équipements en PVC qui disposent d’un système manuel coûtent environ 100 euros et ceux en aluminium sont commercialisés à partir de 200 euros.

En revanche, si vous optez pour un dispositif électrique, comptez 300 euros minimum pour un volet roulant filaire et 400 euros pour un volet roulant piloté via une télécommande. En ce qui concerne le prix d’installation, prévoyez 80 euros pour une pose de moteur de volet, 100 euros pour la pose d’un volet simple et 200 euros pour un équipement automatisé. Optez pour l'achat et l'installation des volets Solabaie pour profiter de dispositifs de qualité, conçus et installés par des experts qualifiés.

Quelles sont les aides disponibles ?

Lorsque vous effectuer des travaux chez vous, vous devez déclarer l’intervention et le paiement du professionnel qui réalise l’opération auprès de l’URSSAF. Il est d’ailleurs possible de bénéficier de l’appui du Chèque Emploi Service Universel (CESU) pour effectuer le paiement. Pour plus d’informations, renseignez-vous via internet sur les termes d’utilisation du CESU.

Vous pouvez également bénéficier d’un crédit d’impôt transition énergétique pour la rénovation de vos volets. Il s’agit d’une déduction fiscale à hauteur de 30 % des frais annuels destinés à vos travaux. Sa valeur est limitée à un plafond de 8 000 euros pour une personne et 16 000 euros pour un couple. Ces limites peuvent être majorées de 400 euros par personne à charge supplémentaire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*