Un brasero en famille : comment s’y prendre ?

brasero

Le brasero fait partie des accessoires indispensables qui sont utilisés dans plusieurs domaines, allant de la cuisine au chauffage en passant par la décoration. Cet accessoire se décline en différentes tailles, matières, couleurs et styles.

Cependant comment l’utiliser en famille ? Nous allons vous donner les meilleurs conseils qui vous permettront de l’acheter et de l’utiliser tel un pro. Mais bien avant d’aborder le vif du sujet, permettez-nous de vous donner quelques détails sur cet appareil !

Quels sont les types de brasero ?

Il existe des braseros en fonte, acier et en poterie.

En fonte

Vous avez un environnement extérieur écologique ? Alors choisissez un brasero en fonte qui convient le mieux à un style contemporain. En particulier celui qui est le plus souvent utilisé en tant qu’objet de décoration.

Au-delà de sa notoriété, cet appareil dispose également d’une excellente inertie thermique. Autrement dit, il dégage de la chaleur encore plusieurs heures après être éteint. Pour terminer, ce modèle peut résister aux températures élevées sans inconvénient. Alors, cliquez ici pour mieux en connaître sur les braseros extérieurs en fonte.

En acier

Cette version en acier, à l’instar de sa variante en fonte, convient aussi parfaitement au modèle contemporain. Ce matériau est également insensible à la corrosion et à la chaleur.

En argile

Souhaitez-vous particulièrement créer une atmosphère de vacances dans votre jardin ? Il suffit simplement de rassembler quelques éléments de jardin en bois, en osier ou en rotin, ainsi que de belles plantes et un joli brasero en terre cuite.

Il est peut-être plus fragile que ceux en fer ou en acier. En revanche, elle offre une inertie thermique remarquable et permet une répartition homogène de la chaleur. Il confère enfin à l’environnement extérieur ce qu’il faut de naturel.

Quels combustibles choisir ?

En ce qui concerne les combustibles, plusieurs options s’offrent à vous :

Le brasero électronique

Ce modèle est extrêmement facile à utiliser. Mais attention ! Ici, il y a un petit problème. Certains modèles demandent beaucoup d’énergie et risquent donc de vous faire perdre beaucoup d’argent.

Le foyer au charbon ou bois

Le bois est à la fois écologique et économique, cependant, il est presque difficile de l’obtenir. Étant donné qu’un foyer au bois produit beaucoup de fumée et de cendres, il convient mal à un balcon ou une terrasse. En revanche, il est destiné plutôt à une soirée barbecue. Avec ce type, on ne perd aucune palette gustative lorsqu’un plat est cuisiné au bois. Mais quel bois utilisé ?

Il est conseillé d’utiliser du bois dur pour la combustion dans les foyers, car ce type de bois brûlera parfaitement. Son avantage est qu’il ne renferme pas de résine, contrairement à ce qui se passe lorsque vous choisissez des conifères.

Il est évidemment très séduisant d’utiliser le foyer comme un multi-brûleur et y brûler toute sorte de bois. Mais ceci est déconseillé, car il peut, par exemple, provoquer le dégagement de substances nocives à la santé.

Concernant le charbon de bois, vous avez également fait le bon choix sur le plan économique ! En effet, il consomme moins et présente un pouvoir calorifique élevé. Tout simplement en l’utilisant, vous garderez la chaleur pendant une longue période. Toutefois, il crée énormément de poussière et requiert quelques connaissances préliminaires pour son entretien.

Le foyer au gaz

Le réchauffement de ce brasero débute un peu plus lentement. Mais par la suite, son intensité est inégalée. Vous pouvez alimenter le foyer en gaz de ville ou en propane.

Le foyer au propane

En général, cette variante est constituée de galets de roche ou de verre, faux bois. Comme élément, phare d’un jardin, sa structure impressionnante et imposante attire généralement l’attention. Toutefois, la combustion de qualité entraîne un coût supplémentaire. Par exemple, il vous faut du propane dans ce cas.

Comment utiliser un brasero ?

Après avoir mentionné le type, le matériau et la combustion, nous abordons le côté pratique du produit. Les braseros disponibles en différentes tailles et matériaux impliquent une certaine méthode d’utilisation.

Où placez-vous un foyer ?

Veillez à ne pas commettre l’erreur de placer votre brasero dans un lieu clos, puisqu’elle dégage des substances nuisibles. Il est également préférable de ne pas le positionner près de branches flottantes susceptibles de prendre feu, ni sur des surfaces instables. En effet, une dalle de pierre, de béton ou de carrelage constitue un support idéal pour assurer sa stabilité totale.

Ne laissez pas les enfants s’approcher, car il existe toujours un risque de projections de feu. Finalement, vous devez absolument protéger votre brasero des aléas climatiques. Utilisez pour cela une housse de protection, de manière à ce qu’il ne soit pas mouillé par l’eau.

Comment apprêter votre brasero ?

Les éléments suivants sont indispensables pour utiliser correctement votre brasero.

  • Allumez votre feu progressivement et n’utilisez que les allume-feux recommandés ;
  • Ne laissez jamais votre feu sans surveillance ;
  • Utilisez des grilles pour vous protéger du vent et des étincelles, car le vent est le pire ennemi de votre foyer.

Tout comme un barbecue, il convient d’attendre que le bois ou la braise se consume efficacement. Vous le saurez quand ils commenceront à présenter une belle lueur rouge. Déposez ensuite votre nourriture à cuire sur la grille appropriée.

Si vous utilisez votre gril à l’extérieur après l’avoir utilisé pour cuisiner, il convient d’ajouter un peu de bois pour obtenir de belles flammes. Toutefois, si vous l’utilisez à l’intérieur, optez pour le brûleur au bioéthanol.

Comment éteindre le feu ?

Vous vous êtes réchauffé au contact de votre feu et avez passé une belle soirée d’été ? Le moment est venu d’éteindre le feu dans votre ruche. Il est primordial de suivre attentivement les instructions fournies par le fabricant et assurez-vous d’éteindre complètement le foyer.

Servez-vous d’un extincteur ou utilisez d’eau pour mouiller les charbons ou le bois et continuez à arroser le feu tant que la fumée n’a pas disparu. Recouvrez enfin votre brasero au moyen de sa couverture, si elle existe après que le feu soit éteint.

Disposer d’un foyer séduisant et soigné dans votre maison peut la conférer un avantage supplémentaire. À titre d’exemple, il jouera le rôle décoratif quand vous aurez installé un brasero d’extérieur dans votre jardin.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.