Quelles sont les étapes pour déclarer un bris de glace habitation à son assurance ?

Un bris de glace peut survenir dans plusieurs circonstances (accident, projection…) et toucher plusieurs types de vitrage (fenêtre, velux, véranda, miroir, aquarium…). Comment vous faire indemniser par votre assurance habitation, si cela vous arrive ? Nous allons vous expliquer la procédure et vous indiquer les points où vous devez être vigilant. 

Comment déclarer un bris de glace habitation à son assurance ? Nos conseils 

Avant même de contacter votre assurance habitation, nous vous invitons à prendre des photos du sinistre sous toutes les coutures. Vous devrez les transmettre à votre assureur. Une fois que vous avez ce qu’il faut dans votre smartphone, ramassez les morceaux de verre, pour éviter que quelqu’un se blesse. S’il s’agit d’une fenêtre ou d’une baie vitrée, calfeutrez l’ouverture avec du carton, des planches et une bâche, afin de protéger votre habitation du froid, du vent et de la pluie. 

Vous pouvez alors contacter votre assurance pour l’informer du sinistre. Vous avez 5 jours pour le faire, sauf s’il s’agit d’un cambriolage (ou d’une tentative). Dans ce cas, vous devrez le faire dans les 2 jours. Quoi qu’il en soit, vous pouvez le faire de différentes manières. Cela peut être par

  • le site de l’assureur
  • l’application mobile de l’assurance
  • courrier recommandé avec accusé de réception
  • téléphone (même s’il faudra aussi un courrier)

Vous devrez indiquer la date du sinistre, comment cela s’est déroulé et les dégâts observés. Si vous envoyez un courrier, vous devrez noter vos coordonnées complètes, avec le numéro de votre contrat d’assurance. 

Suivant la nature du bris de glace, votre compagnie d’assurance risque de vous envoyer un expert, afin d’analyser le montant des dégâts. Il vous demandera peut-être des factures. Vous saurez aussi si vous avez le droit de faire les réparations par vos propres moyens ou si l’assurance vous impose un professionnel. En tout cas, ne commencez rien sans avoir reçu l’accord de votre assureur.

L’indemnisation reçue va comprendre l’achat de la nouvelle fenêtre (miroir ou autre), ainsi que la pose par un professionnel. Attention, si vous avez une franchise, elle sera déduite de l’indemnisation que vous allez recevoir ou vous aurez un reste dû sur la facture du professionnel de la valeur de la franchise. Le montant est indiqué sur votre contrat et varie suivant les assureurs. Attention également, si le bris de glace est lié à un problème de vétusté, vous ne serez pas indemnisé.

Nous attirons également votre attention sur les modifications que vous pouvez apporter à votre logement. Si vous faites construire une véranda, si vous avez fait installer des panneaux photovoltaïques ou plus simplement si vous avez acheté un aquarium, il est crucial d’en informer votre assureur. Certes, vous allez augmenter le montant de vos mensualités, mais si vous ne le faites pas, vous ne serez pas indemnisé en cas de déclaration de sinistre. N’oubliez donc pas de le déclarer. Pensez aussi à vous renseigner sur les options, comme la location d’un garde-meuble, si vous devez mettre à l’abri vos affaires ou vos meubles.

comment déclarer un bris de glace habitation à son assurance

Assurance habitation pour votre logement ou maison

Il est primordial de bien choisir son assurance habitation pour des dommages causés afin d’être indeminé en cas de besoin. En effet, les sinistres comme les bris de glace, pris en charge par l’assurance Allianz notamment, demandent attention, couverture et prévention. Pour bien choisir la compagnie d’assurance s’en occupant, plusieurs critères sont à prendre en considération.

Vérifiez les limites de couverture de votre police d’assurance habitation. Certaines polices peuvent avoir des limites de couverture pour les dommages causés par des bris de glace, alors assurez-vous que ces limites sont suffisamment élevées pour couvrir les dommages potentiels.

Prenez également en compte la franchise et assurez-vous qu’elle soit raisonnable de sorte à ce que vous puissiez vous permettre de payer en cas de besoin.

Vous pouvez également souscrire à une assurance tous risques. Les polices d’assurance tous risques couvrent généralement les dommages causés par des bris de glace, mais elles ont généralement un coût plus élevé.

Certains sinistres demandent une couverture supplémentaire à ajouter au contrat. Si vous pensez que c’est nécessaire dans certains cas, alors n’hésitez pas et n’attendez pas que le pire vous tombe dessus.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.