Culture geek : tout ce qu’il faut savoir à ce sujet

Geek

De nos jours, le terme « geek » semble être un terme à part entière et qui circule aisément dans quotidiens. Nous semblons avoir une définition précise et commune de ce que ce mot veut dire. Et pourtant derrière ce terme se cache une culture dont nous ne nous en serions jamais doutés. Alors, qu’est-ce qu’un geek ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la culture geek ci-après.

Geek

D’où vient le terme geek ?

Du point de vue étymologique, le geek viendrait du mot allemand « geck » et du mot néerlandais « gek » qui signifie tous deux : fou, idiot ou espiègle.

Auparavant, l’on utilisait donc le terme « geek », notamment aux États-Unis, pour parler de toute personne un peu décalée de la « normalité », voire un peu bizarre.

Peu de temps après, lorsque les ordinateurs et les calculatrices commencent à arriver, le mot « geek » servait à désigner les matheux.

Avec le temps, la société a fini par décider de définir comme geek toute personne portant un intérêt particulier à un domaine qui ne gardait pas l’attention de la majorité des gens.

Et puis, récemment, l’on a fini par donner un sens plus logique au terme en désignant une personne experte dans un domaine bien précis de geek.

Autrefois, marginal et incompris, les geeks gagnent alors pas à pas une position d’influence.

Les geeks et leur culture

Tout d’abord, nous définissons par « culture geek », la réunification de plusieurs geeks qui créent ensemble un mode de vie et de pensée englobant une certaine culture.

Mais qu’est-ce qu’un geek d’abord ? De façon générale, nous faisons référence à un geek pour parler d’un passionné soit de jeux vidéo, soit d’imaginaire, soit des sciences et des technologies.

En somme, ils réunissent ces trois domaines pour former une certaine communauté de geeks et pour créer leur propre culture à cet effet.

En général, les geeks sont des gens introvertis dans le sens où les activités qu’ils pratiquent sont globalement en intérieur. Dans ce sens, ils valorisent plus tout ce qui est activité intérieure et n’aiment pas toujours se regrouper en masse avec la grande société.

Toutefois, ils arrivent à créer leur propre communauté, et ce même à une plus grande échelle que l’on ne pourrait imaginer, en partageant et en réunissant leurs passions. Néanmoins, ils peuvent faire des activités ensemble, comme aller à Disneyland ou autres.

Être geek aujourd’hui, c’est comment ?

Un geek comme passionné

Aujourd’hui donc, le geek est une identité culturelle connue par et acceptée de tous. Toute personne, de tout âge qui s’intéresse à l’un ou à tous les domaines cités précédemment revendiquent cette identité.

Être geek c’est tout d’abord avoir la volonté ainsi que le désir d’approfondir un certain sujet tournant autour soit des sciences et des technologies, soit de l’imaginaire, soit des jeux vidéo. Il ne faut pas oublier qu’un geek est, avant tout, un passionné.

Par exemple, ils peuvent créer des endroits pour leur passion des jeux-vidéos, voire même aménager leur chambre de telle sorte.

Le geek et son univers

Pour un geek des jeux vidéo par exemple, il est toujours prêt à se renseigner sur les différents jeux qui viennent de sortir ainsi que les divers accessoires qui assureraient leurs performances en jeu.

Il saura parfaitement vous répondre si vous lui posez des questions sur la console dernier cri ou encore si vous voulez savoir où vous pourriez trouver un casque gaming pas cher.

Pour un geek passionné de l’imaginaire, des sciences et des technologies, le cinéma (notamment, la science-fiction) et les appareils informatiques et high-tech seront au centre de son attention.

Être un geek aujourd’hui peut donc se référer à de nombreuses choses : la science, la science-fiction, les comics, les bandes dessinées, les mangas, les superhéros, les jeux vidéo, etc.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.