Le bracelet de téléassistance : comment ça fonctionne ?

La perte d’autonomie est une situation qui touche de nombreux Français. Elle intervient chez les seniors ou les personnes souffrant de divers handicaps. Selon l’INSEE, en 2025, plus de 3 millions de personnes du troisième âge devront vivre à domicile, parce qu’ils auront perdu leur autonomie. Il est donc impérieux de trouver des solutions à ce phénomène. Inventé dans les années 70, le bracelet d’assistance est un excellent moyen de remédier à la perte d’autonomie des seniors ou des personnes vulnérables. Il limite en effet les accidents domestiques liés à cette dépendance.

À quoi ressemble le système de téléassistance ?

Le bracelet de téléassistance est un dispositif léger et étanche que porte la personne en perte d’autonomie. Le transmetteur en est la pièce principale. Il permet en effet d’établir la liaison entre le malade et l’opérateur qui lui offre le service d’aide à distance. Cette connexion se fait par le biais d’une boîte posée par le prestataire et reliée à ses installations, par les lignes téléphoniques. Certains modèles sont même équipés, depuis peu, de cartes SIM.

La liaison est sans fil dans ce cas. Vous pouvez cliquer ici pour en savoir plus sur les bracelets de téléassistance, et pour découvrir leurs champs d’application. La box de connexion fournie par l’opérateur est importante pour le bon fonctionnement de ce dispositif en forme de bracelet. Voilà pourquoi il est impératif de la faire poser et de la faire tester par un spécialiste.

bracelet teleassistance

Comment ça marche ?

Le bracelet d’assistance est un accessoire que vous devez porter de façon permanente lorsque vous avez un défaut d’autonomie. En cas de nécessité, la centrale de l’opérateur est alertée lorsque vous actionnez le bouton de bip. La réaction est en général quasi instantanée. Le prestataire communique ensuite avec vous par l’intermédiaire du micro-haut-parleur incorporé au système. De nombreux scénarios sont possibles.

Situation classique

Elle se traduit par un appel volontaire du malade qui souhaite avoir de l’aide en raison de malaises ou d’un besoin que son déficit d’autonomie l’empêche d’assouvir. Dans ce cas, l’opérateur discute avec le(/la) patient(e) grâce au haut-parleur. Il l’aide ensuite dans la mesure du possible. Des auxiliaires peuvent être envoyés au domicile du malade lorsque le problème ne peut pas être réglé à distance.

Situation urgente

Elle survient dans les cas où les malades sont incapables d’activer eux-mêmes le bouton d’appel situé sur le bracelet. Le transmetteur se déclenche alors à l’impact. Cette solution est en revanche plus onéreuse que la classique. Il y a plusieurs procédés de gestion de ces accidents avec le module de téléassistance. Lorsque vous ne réagissez pas malgré le dispositif de téléassistance, l’opérateur essaie de vous joindre sur votre téléphonique fixe.

En cas d’échec, il appellera ensuite les numéros des personnes-ressources, que vous aurez préalablement fournis. Vos informations sont confidentielles et sont protégées par les prestataires. Lorsque ce dernier recours échoue, ce sont les pompiers ou le SAMU qui sont mis à contribution, pour vous venir en aide. Par ailleurs, sachez qu’il existe des aides financières qui peuvent vous accompagner dans l’acquisition d’un bracelet ou d’un dispositif de téléassistance. Il y a par exemple l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA). Vous pouvez également bénéficier d’une réduction d’impôts de 50%, lorsque vous achetez un dispositif de téléalarme.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.