Maladies hivernales : comment trouver un médecin de garde le week-end ?

Avec l’hiver, c’est le retour de toutes les maladies hivernales. Rhume, bronchite, sinusite, grippe… Autant de petites joyeusetés que l’on a parfois du mal à combattre. Alors, si jamais vous tombez malade sur un week-end, sachez qu’il existe un numéro d’urgence à joindre pour contacter un médecin de garde facilement.

Un médecin de garde le week-end

Un coup de stress, un peu de fatigue et c’est la porte d’entrée aux maladies hivernales. Alors évidemment, elles ne préviennent jamais et ont souvent tendance à nous clouer au lit pour une durée indéterminée. Et si jamais cela vous arrive sur un week-end, c’est toujours plus difficile dans la mesure où vous n’avez pas la possibilité de joindre votre médecin traitant.

Heureusement, sachez qu’il existe un numéro dédié pour joindre directement un médecin de garde. Immédiatement, ce professionnel de la santé se rendra à votre domicile pour poser un premier diagnostic et vous délivrer une ordonnance de soins. Quant à la prise en charge, elle se fait à hauteur de 70 % par la sécurité sociale, le reste étant pris en compte par votre mutuelle.

Et pour les enfants ?

De la même manière que pour les adultes, ce service en ligne est également capable de vous mettre en relation avec un pédiatre de garde. C’est d’autant plus important que durant les premiers mois, les bébés ont souvent tendance à faire face aux maladies infantiles. Alors, plutôt que de céder à la panique et d’envisager le pire, rien de tel que de passer par ce numéro dédié pour joindre un professionnel de la santé.

Et même si cela ne concerne pas forcément les maladies hivernales, vous pourrez néanmoins obtenir rapidement un diagnostic avec une ordonnance pour pouvoir faire le nécessaire. Enfin, sachez que pour toutes les urgences, vous avez toujours la possibilité de vous tourner vers les services du 15 qui restent joignables en permanence. Toutefois, c’est généralement un service qui répond aux urgences absolues et qui nécessitent une hospitalisation.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.