T411 : son histoire et ses alternatives

T411

T411, le traqueur semi-privé était une légende en matière de téléchargement peer to peer. Même si sa fermeture fût assez douloureuse pour les internautes, d’autres plateformes ont décidé de reprendre le flambeau. Voici, l’histoire d’un tracker qui aura marqué toute une génération.

Origine de T411

Ce site québécois fût créé en 2006. C’est une plateforme de distribution de lien de fichier torrent sur Internet qui se base sur le principe du P2P (Peer to Peer). À la base, les utilisateurs avaient le droit d’accéder à des milliers de torrent au moyen d’une inscription sur le site. Ainsi, pour pouvoir mieux échanger des fichiers, il était impératif de respecter le ratio équivalent entre les seeders et les leechers.

Une fois inscrit, l’utilisateur avait le droit de proposer divers fichiers sous authentification et vote de la communauté. Torrent T411 était réputé pour son interface pondérée et abordable avec des descriptifs très détaillés qui offre des contenus de qualité. Même si la publicité faisait partie intégrante du site, cela n’entachait en aucun cas son utilisation.

T411

Fort de son succès, ce site de téléchargement ne comprenait pas moins de 6 millions de comptes utilisateur avec une bibliothèque contenant environ 800 000 fichiers torrents de toute sorte de catégories. Dans le domaine, c’était le leader incontesté des fichiers Torrent.

Malheureusement, victime de sa célébrité, à partir de 2011, le traqueur est contraint de changer de nom de domaine pour éviter d’éventuelles censures par la justice américaine. C’est ainsi que de Torrent411.com, la requête Google active devient t411.me. Toutefois, si un bref répit semblait retrouvé, en 2015 les tentatives de blocages du site fusent de partout. T411.me est alors T411.io à cette date.

Même si on le pensait disparu des radars à cause de ce nouveau changement de domaine, les utilisateurs expérimentés avec des connaissances en résolveurs DNS annexes y accédaient toujours. Mais cela ne permettait pas aux autres de pouvoir bénéficier des avantages de la plateforme. Après quelque passage sur des hébergeurs indiens et suisses, en fin 2016, le traqueur francophone devient la cible de Google.

Ce dernier, lui fait perdre alors des points de référencement jusqu’à le rendre totalement inexistant des résultats de recherches. Comme réponse, le site emprunte alors le domaine du Liechstein et celui d’Anguilla avant de devenir t411.al. Un nom de domaine albanais qui sera même la toute dernière demeure de ce tracker.

De fait, le mardi 27 juin 2017, la police procède à l’arrestation des propriétaires présumés en Suède. Une opération menée en coalition avec les autorités française et suédoise. Ce qui achèvera l’épopée de ce fabuleux site qui est dès lors totalement fermé.

Les 3 alternatives de T411

Malgré la fermeture de l’emblématique T411, d’autres plateformes ont vu le jour et essaient aussi de remplir les diverses fonctions de leur célèbre prédécesseur. Ces différentes possibilités sont d’autant plus de raison de ne pas vivre sans Internet.

Ygg torrent

Ce site est assez sobre et facile à utiliser. À l’instar d’autres sites performants, la publicité y est moins. Les inscriptions sont constamment ouvertes sur Yggtorrent et le contenu présent est d’autant plus varié.

On décompte plus d’un million d’utilisateurs qui font confiance à la plateforme. Actuellement, c’est l’un des meilleurs sites de téléchargement illégal. La particularité de Yggtorrent est sa fermeté concernant le ratio. Il reprend les mêmes codes que t411.

Cependant, avec un peu de chance et en équilibrant vos seeder et leecher vous pouvez profiter en toute sûreté de vos téléchargements. Le principe sur ygg est simple. Une fois que vous êtes en download, il faut éviter de vouloir nettoyer le torrent du fichier. Cela pour assurer la pérennité des éléments téléchargés sur le site.

Torrentz2

La particularité de ce métamoteur de recherche est qu’il agit comme le Google des torrents. En clair, sur Torrentz2, on ne retrouve pas les fichiers à proprement dit. Le site se charge plutôt de référencer d’autres sites de torrent qui possède ce que l’on désire avoir. C’est le parfait allié quand on peine à trouver un fichier qui n’est pas forcément récent ou que l’on ne retrouve pas sur Yggtorrent.

Torrent 9

C’est une plateforme purement française qui est aussi spécialiste des séries en VOSTFR et de dernières nouveautés en termes de musiques. Contrairement à Ygg, on est libre de télécharger autant de fois qu’on le souhaite. Pas de règle de ration à respecter. Toutefois, le contenu n’est pas forcément assez fourni comme sur les autres sites de téléchargement semi-privés. Mais on peut facilement retrouver son bonheur quand on est francophone.

Avis global

Même si T411 n’est plus, Ygg reprend les mêmes codes de ce célèbre traqueur. On déplore néanmoins la fermeture du compte ainsi que d’autres règles assez strictes en matière de partage de fichier. Pour tout désireux de vite rentrer en possession d’un fichier, torrent 9 est assez idéal.

Mais le souci reste la vitesse de téléchargement qui peut être assez rapide pour les nouveaux types de torrent et assez lente pour d’anciens fichiers. En termes de catalogue, et lorsqu’on n’arrive pas à se retrouver, Torrentz2 reste la meilleure solution.

Même si le torrent semble disparaître peu à peu en raison de la fermeture de certains sites assez importants, il n’en demeure pas que d’autres alternatives sont toujours disponibles. Toutefois, pour bien en profiter, il est nécessaire d’acquérir un VPN afin d’échapper à HADOPI, la police de l’Internet.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.