Transat bébé : guide d’entretien

choisir son transat bébé

Le transat est un petit siège sur lequel maman donne à manger à son enfant. Ce dernier peut autant s’y tenir en position assise qu’allongée. Étant un élément essentiel à la vie du bébé, le transat doit être tenu au propre.

Mais comment éviter de le tacher à l’égard de la bavure pendant la période des dents, les rejets nourritures, sans oublier que l’enfant va jouer dedans ? À cet effet, la housse du transat doit être nettoyée régulièrement. Ces quelques lignes vous apprendront comment entretenir votre transat bébé.

Quels produits de lavage utiliser pour son transat ?

entretenir son transat bébé

Nettoyer régulièrement le transat n’est pas uniquement important pour la santé du bébé. Il permet aussi de garder son état comme neuf et allonger sa durée de vie. Seulement, un mauvais geste risque d’altérer le tissu. Il est donc important de bien choisir la méthode de lavage et les produits à utiliser. Privilégiez les produits d’entretien hypoallergénique, respectueux de la peau du bébé. Évitez autant que possible les produits chimiques.

En général, la housse du transat comporte une étiquette ou un sigle qui renferme les informations sur sa composition et la méthode de lavage propice. À noter que l’accessoire peut aussi bien se nettoyer à la main qu’au lave-linge. Utilisez une éponge imbibée d’eau savonneuse pour éliminer les petites taches. Le savon de Marseille est préférable pour son efficience en matière de lavage et sa composition adaptée à la santé du bébé.

Entretien du transat : Optez pour le lavage manuel

meilleur transat pour bébé

Pour nettoyer les taches sans accélérer l’usure de votre transat, rien ne vaut le lavage manuel. Pour ce faire, remplissez une baignoire d’eau chaude ou tiède. Ajoutez-y du vinaigre blanc ou du carbonate de sodium et jetez la housse de votre transat dedans. Frottez-la bien avec l’éponge préalablement imprégnée du savon de Marseille. Vous pouvez ensuite passer au rinçage à l’eau propre.

Pour terminer, il vous reste à sécher la housse. Utilisez des serviettes éponges pour absorber l’excès d’humidité. Puis, étendez la housse dans un endroit aéré. Il est aussi préférable de remettre la housse sur le transat juste après le lavage. Ainsi, le séchage se fera plus rapidement, du moment que vous le disposiez dans une pièce parfaitement aérée.

Dans quelle situation fait-on recours au lave-linge ?

La méthode de lavage à la main limite au maximum l’altération de la qualité du transat. Cependant, elle ne peut pas venir à bout des taches résistantes. C’est là que le lavage en machine entre en jeu. Néanmoins, vous devez respecter scrupuleusement les indications du fabricant, sans quoi votre housse s’altérera vite et la garantie ne sera plus valide.

Certaines pièces requièrent une température spécifique, à l’instar d’un essorage plus doux. D’autres doivent carrément être désassemblées avant leur passage à la machine à laver. Si la notice ne précise pas de température spécifique, privilégiez une température inférieure à trente degrés. Quant au séchage, il peut aussi bien se faire à l’air libre qu’au sèche-linge. Cependant, la dernière méthode s’avère plus rapide et pratique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.