Une bonne apparence après la mort : la thanatopraxie

deces

La dernière image que les gens gardent de leur proche décédé est souvent d’une importance capitale, non seulement pour aider à mieux surmonter la douleur du deuil, mais aussi pour permettre de maintenir le corps et ralentir sa décomposition.

Dans cet article, nous allons parler de la thanatopraxie, ce métier encore très peu connu en France par de très nombreuses personnes. Nous allons voir en quoi consiste ce métier, les qualités nécessaires pour réussir dans ce métier, les formations requises, et bien d’autres.

C’est quoi le métier de thanatopracteur ?

Le thanatopracteur est en même temps un artiste, un artisan et un scientifique, puisqu’il se retrouve très bien dans la définition de ces différents métiers. C’est un professionnel qui s’occupe de la dernière image physique d’une personne décédée. Il a une expertise dans la morphologie du visage, la partie qui l’intéresse le plus, et s’y connaît particulièrement dans la colorimétrie.

Vous savez sans doute que lorsqu’une personne vient à mourir, le processus de dégradation du corps se déclenche automatiquement, ce qui affecte fortement la couleur de la peau et l’apparence physique de la personne, juste peu de temps après son décès. Très souvent, les proches ont beaucoup de mal à reconnaître la personne décédée à cause d’un changement dans son apparence physique, surtout de la couleur de la peau.

C’est à ce moment qu’intervient un thanatopracteur, donner une belle apparence à la personne décédée. Notez toutefois qu’il ne peut le faire sans l’accord préalable des responsables de la famille.

Lorsqu’un proche de la famille décède, en plus de la douleur ressentie par tous ceux qui l’ont connu, la famille doit préparer dans les meilleurs délais un certain nombre de choses pour l’enterrement ou la crémation, ainsi que pour l’ensemble des cérémonies funéraires. Il peut s’agir par exemple de l’annonce du décès dans un journal local, de la clôture des comptes bancaires de la personne décédée, de l’achat d’une plaque tombale personnalisée, des compositions florales, etc.

Il est très souvent préférable de contacter le service des pompes funèbres pour leur confier les différentes démarches à effectuer pour l’organisation des cérémonies funéraires.

Quel est le rôle du thanatopracteur ?

  • Il est capable de corriger les petits défauts, tout comme les lésions beaucoup plus grandes qu’ont subi le défunt à la suite d’un accident par exemple.
  • Il a pour rôle de perfectionner l’apparence physique du défunt, surtout le visage, pour permettre aux proches de lui rendre un dernier hommage voyant la personne dans une apparence qui reflète celle qu’il était lorsqu’il était encore en vie.
  • Le thanatopracteur a pour objectif de retarder la dégradation du corps pendant jusqu’à 2 à 3 semaines.
  • Il va s’occuper de la toilette mortuaire de la personne décédée, ainsi que des soins de conservation du corps tels que le massage et bien d’autres.
  • Il va en outre s’occuper de l’habillement du défunt, et si besoin, du rasage.
  • La coiffure et le maquillage rentre dans les compétences d’un bon thanatopracteur, et c’est important pour les membres de la famille et autres proches de voir la personne décédée dans une belle apparence. Cependant, il ne doit pas utiliser des crayons ordinaires qui peuvent contribuer à faire des lésions sur le corps. A la place, il utilise des outils et crayons de maquillage spéciaux pour masquer et corriger les éventuelles imperfections dues à une maladie ou à un accident.
  • Le thanatopracteur permet ainsi aux proches d’éviter un traumatisme, et de rendre un dernier hommage mérité au défunt.

Quelles sont les missions du thanatopracteur ?

En plus des différents rôles du thanatopracteur, il aura pour mission de :

  • Ecouter, soutenir, prodiguer des conseils et accompagner les membres de la famille du défunt ;
  • Nettoyer et désinfecter le corps et autres objets du défunt, dans le but d’éviter toute contamination du corps après la mort ;
  • Il injecte le formol ou autre produit qui remplace les liquides du corps et ralentit la dégradation du corps ;
  • Il a une bonne connaissance du fonctionnement des différents systèmes de l’organisme, beaucoup plus particulièrement du fonctionnement des liquides du corps (les systèmes sanguin, circulatoire et lymphatique) ;
  • Il maîtrise l’embaumement et les soins de conservation du corps après la mort ;
  • Il reconstitue les parties du corps (surtout du visage) qui ont été endommagées à la suite d’un accident par exemple, en utilisant des produits cosmétiques spéciaux, de la cire et du coton ;
  • Il se charge de la coiffure, du rasage et de l’habillement de la personne décédée ;
  • Et enfin, il est chargé de placer le défunt dans le cercueil.

Pourquoi le maquillage d’un défunt est-il nécessaire ?

L’un des aspects les plus techniques de la thanatopraxie consiste au maquillage post-mortem. Il faut avoir une bonne maîtrise de l’art de la colorimétrie pour savoir masquer et corriger les imperfections que peuvent souvent subir le corps d’une personne décédée, et surtout donner un aspect le plus naturel possible au visage.

Le maquillage peut dans certains cas être beaucoup plus marqué, si, à la demande de la famille, la personne décédée aimait par exemple se maquiller et se sentait toujours bien plus élégante dans son maquillage (le cas d’une femme par exemple).

Le thanatopracteur peut aussi demander à utiliser les produits de maquillage de la personne décédée, afin que son visage reflète le plus possible celui que la personne avait de son vivant.

Nous tenons à le rappeler ici, le thanatopracteur ne procédera à aucune injection de produit sur le cadavre tant qu’il n’a pas obtenu l’accord préalable des responsables de la famille en charge de l’organisation des obsèques et autres cérémonies funéraires.

mort

Quelles sont les qualités d’un bon thanatopracteur ?

Pour devenir un bon thanatopracteur, vous devez développer certaines qualités nécessaires pour vous sentir plus à l’aise dans votre travail. Par exemple, vous devez :

Savoir écouter et conseiller : car vous êtes en contact permanent avec les familles endeuillées ;

Avoir la maîtrise de soi et de vos émotions : vous devez avoir une bonne stabilité émotionnelle et psychologique, puisque vous faites face aux morts à tout moment ;

Avoir de la discrétion : vous devez savoir respecter le code de déontologie, et vous êtes soumis au secret professionnel ;

Avoir une bonne précision : dans le maquillage et autres corrections des imperfections, le thanatopracteur doit agir avec une extrême précision ;

Etc.

Quelle formation pour devenir thanatopracteur ?

En France, ce métier est reconnu par le ministère de la Santé, et vous devez avoir votre Diplôme Universitaire Technique (DUT). Vous devez donc avoir au moins un baccalauréat pour avoir accès à cette formation. Il existe deux universités en France qui forment les thanatopracteurs, à Angers et à Lyon. Vous pouvez aussi vous former dans les écoles supérieures privées, mais à un coût bien plus élevé.

Après votre formation, vous pouvez décider de travailler en tant que salarié pour un salaire de 1600€/mois environ pour un débutant, ou comme indépendant. C’est un métier d’avenir et les chiffres montrent qu’une personne sur 4 en France passe par ces services, un chiffre en évolution constante, donc la demande sera bien plus forte dans les années à venir.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.