Tout savoir sur la surjeteuse

machine couture

Si vous êtes passionné par la couture, vous avez sûrement déjà entendu parlé de la fameuse surjeteuse. Outre la machine à coudre, un incontournable dans le travail de couturier, cette dernière devient de plus en plus indispensable pour réaliser de belles finitions et également des ourlets plus complexes. La surjeteuse est plus qu’un complément de la machine à coudre. Pour les couturiers professionnels, cette machine demeure un incontournable et vous allez vite comprendre pourquoi dans cet article.

Qu’est-ce qu’une surjeteuse ?

La surjeteuse correspond à une machine à coudre très particulière permettant de surfiler (un ou deux tissus en même temps), de piquer et de couper des tissus. Il s’agit d’un appareil qu’on utilise pour assembler les tissus et pour effectuer une finition parfaite. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’utilité de cette machine, rendez-vous sur surjeuteuse.com. Il existe trois types de surjeteuses, à savoir :

  • La surjeteuse à 3 fils
  • La surjeteuse à 4 et 4 fils
  • La surjeteuse à 2,3 et 4 fils

Le premier type de surjeteuse permet de surfiler de façon extrêmement précise. Le second réalise la coupe ainsi que le surfilage des tissus simultanément. Quant à la surjeteuse à 2,3 et 4 fils, elle est le modèle polyvalent permettant d’effectuer tous les points de couture sur n’importe quel type de tissu. D’une manière générale, les points de surjet sont bien visibles sur les vêtements issus de grande distribution.

Mais à quoi sert-elle exactement ? La surjeteuse est un instrument utile pour coudre des tissus élastiques, en l’occurrence le tricot et le jersey. Cette machine se révèle être indispensable dans la fabrication de sweat et de tee-shirt. Elle permet d’assembler rapidement les pièces de tissus élastiques tout en créant des coutures solides.

De quoi est-elle constituée ?

Pour comprendre la surjeteuse, il est indispensable de savoir de quoi elle est constituée. Cet appareil est composé de plusieurs éléments :

  • Deux aiguilles : la première aiguille vous permet de faire une tâche comme piquer. Pour effectuer différentes tâches simultanément, vous allez devoir utiliser les deux aiguilles (assembler et surfiler par exemple).

Le choix des aiguilles se fait en fonction du type de tissu que vous utiliserez.

  • Deux couteaux : ils servent à couper les bords de tissu offrant ainsi un surfilage plus net. Le couteau inférieur reste immobile contrairement au couteau supérieur.
  • Une pointe : la pointe arrondie convient au lycra et au jersey. La pointe normale est idéale pour les tissus synthétiques et naturels. La boule est adaptée pour les tissus d’ameublement comme les rideaux. La pointe très fine est utilisée pour les tissus très fins comme la soie.
  • Deux boucleurs : les éléments permettant de réaliser des boucles de surjet pour une finition plus solide et plus esthétique.
  • Volant de la surjeteuse : l’élément pour diriger l’usage des aiguilles.
  • Un dispositif d’entraînement différentiel : il s’agit ici de deux griffes utilisées pour froncer ou tirer le tissu.
  • Porte-bobine : l’outil permettant de placer les bobinages.

Machine à coudre et surjeteuse : faire la différence

La grande différence entre la machine à coudre et la surjeteuse réside dans le fait que l’une sert principalement à coudre, alors que l’autre est utilisée pour améliorer les finitions. En effet, avec la surjeteuse, nul besoin de couper les excédents de tissu et les fils qui dépassent.

Avec une machine à coudre dite classique, on ne peut pas surfiler sans replier le tissu au préalable. Il s’agit d’un procédé qui requiert une grande patience et de minutie afin de mettre en place le tissu. La surjeteuse quant à elle permet de réaliser un excellent surfilage d’une manière automatique.

En un seul passage, la surjeteuse permet d’effectuer plus rapidement un point de chaînette. Cette machine est en effet capable de réaliser une série de points complexes simultanément. Elle est plus gourmande en fils que la machine à coudre puisqu’elle utilise 4 cônes de fils en même temps. C’est pourquoi la surjeteuse offre une finition bien solide.

La surjeteuse n’est pas adaptée à l’assemblage des tissus tissés non extensibles, mais on peut s’en servir pour surjeter le bord de ces pièces de tissu.

couture

Les points de couture avec une surjeteuse

Il y a différents points de couture à réaliser sur une surjeteuse. Ci-dessous une liste de ceux qui sont utilisés plus fréquemment :

  • L’ourlet rouloté ou ourlet de finition : c’est ce qui donne un excellent rendu pour les tissus fins. Son atout réside dans le fait qu’il permet d’amoindrir la perte de tissu.
  • Le point de surjet à 4 fils : ce point de couture utilise 4 bobines permettant de coudre et de surfiler les bords en même temps.
  • Le flatlock : ce point de couture permet de faire une couture décorative.
  • Le point de surjet 2 à 3 fils : ce point de couture permet de surfiler les bords sans les assembler. Cette méthode convient aux matières fines.
  • L’ourlet classique : il s’agit d’un ourlet de qualité industrielle à 3 fils repliés.

Est-ce que la surjeteuse peut remplacer la machine à coudre ?

Vous vous demandez si la surjeteuse peut être utilisée pour remplacer la machine à coudre ?  La réponse est oui et non à la fois. À un moment donné, elle peut faire le travail entier d’une machine à coudre classique.

La surjeteuse convient particulièrement à une personne qui a déjà en sa possession une machine à coudre classique (ou ayant déjà utilisé une machine à coudre). Concernant la machine à coudre, elle est plus adaptée à une personne qui débute dans l’univers de la couture.

En somme, la surjeteuse complète le rôle d’une machine à coudre, mais elle ne peut pas entièrement la remplacer (même si certains professionnels affirment le contraire). Si vous souhaitez aller plus loin dans vos créations, la surjeteuse va devenir un indispensable pour vous. Toutefois, vous devez toujours avoir une machine à coudre de côté pour effectuer certains travaux. Il faut se rappeler que la surjeteuse n’est pas destinée à la néophyte si bien qu’elle soit facile à manipuler. Pour choisir la bonne surjeteuse, vous devez définir vos besoins tout en prenant en compte votre budget.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.